Copenhague

4 jours à Copenhague #cityguide

Mi-avril je suis partie découvrir avec Maud, la capitale danoise : Copenhague. Bâtie sur deux îles, cette ville colorée connue sur les réseaux sociaux grâce à son fameux port et sa petite sirène m’a clairement conquise. Voici le programme que nous avions préparé et tous mes conseils pour que vous prépariez au mieux votre séjour. Vous trouverez à la fin de l’article une carte Google Map avec tous nos lieux de passage.

1er jour : Jardin Botanique / Petite sirène / Port Nihavn 

Le premier jour nous avons commencé par visiter le Jardin Botanique de Copenhague (gratuit). Un parc très bien entretenu avec une petite colline traversée par un cours d’eau. Il y a un bâtiment (accès payant) avec des plantes intérieures mais nous avons décidé de ne pas le visiter. Après une trentaine de minutes dans le parc nous sommes parties direction Kastellet : un fort en forme d’étoile. 

Juste à côté se trouve un quartier rempli de maisons jaunes, ce sont les habitations des marins. Nous avons visité l’extérieur et à l’intérieur de ce fort je vous le conseille donc fortement… C’est dans le parc Churchill où vous pourrez voir la fameuse petite sirène (représentation du conte éponyme de Hans Christian Anderson).

Partir au mois d’avril nous a offert une jolie surprise : des cerisiers en fleurs. Si vous partez donc à cette période à côté de la fontaine de Gefion, vous apercevrez de jolies allées de cerisiers.

Ensuite, nous sommes allées manger deux plats typiquement danois : des tranches de porcs, des concombres et du chou rouge caramélisé / du poulet coupé dans une sauce et du bacon. Il y a beaucoup de restaurants qui proposent de manger des plats locaux. Il faut compter environ 14 euros.

Nous avons continué notre découverte par le port Nihavn. C’est souvent grâce à lui qu’on connaît Copenhague, un lieu très touristique mais vraiment à voir ! De nombreux bars bordent sa rive, mais avec des prix exorbitant (le Coca est à 8 euros).

La suite de notre balade s’est fait avec le Palais d’Amalienborg (style néo-classique) en face de l’Eglise de marcbre (un dôme bleu magnifique, l’entrée est gratuite) au milieu de la place se trouve la statue équestre du roi Frédéric V. Vous pourrez voir tous les jours la relève de la garde à 12h. Nous avons été ensuite voir la façade du château de Christiansborg (qui est maintenant le parlement danois), qui est situé sur l’île de Stotsholmen. Pour visiter l’intérieur, l’entrée est payante (150 kr).

Jardin Botanique de Copenhague

2ème jour : Superkilen / Norrebro / Vestebro 

Nous avons commencé la journée dans le parc Superkilen, il est divisé en trois espaces. Le premier est « Carré rouge » car son sol est tout simplement rouge/rose/orange. Vous pouvez faire une pause sur des grandes balancoires blanches et rouges. Le deuxième espace est goudronné avec des traits linéaires blancs. La troisième zone est un espace vert avec des petites collines. Dans ce quartier les signalétiques sont internationales pour renforcer l’aspect multiculturel de ce quartier. Ces trois zones ont été créées par le groupe d’artistes Superflex.

En y allant nous avons traversé un cimetière. À Copenhague les cimetières sont aussi des parcs et il y est tout à fait normal de se poser ou de jouer à proximité de tombes. L’ambiance est vraiment celle d’un parc, je vous conseille d’aller en voir un sur un de vos chemins.

Nous avons ensuite marché dans le quartier de Norrebro et Vesterbo, il n’y a pas vraiment de choses en particulier à voir, je vous conseille juste de vous balader et de vous asseoir boire un coup.

Nous avons fini la journée en retrouvant deux amis danois dans un bar typique : le Bobshytte. Les bars danois sont très petits, j’ai eu l’impression de remonter le temps. Il y avait des juke-boxes, des jeux de sociétés et petite particularité du Danemark : vous avez le droit de fumer à l’intérieur du bar (s’il fait moins de 40m2). En Europe, c’est le seul pays avec l’Autriche qui autorise le tabagisme dans un lieu public. 

3ème jour : Tour de Copenhague / Bibliothèque / Christiania

Nous avons commencé la journée par monter à la tour de Copenhague (environ 3,50 euros par personne) pour avoir une vue en hauteur de la ville. Il y a plusieurs points de vue sur la ville, c’est celui qu’on nous avait recommandé et nous n’avons pas été déçues. C’est fou comment la ville nous apparaît dense alors qu’on a l’impression qu’elle est très aérée quand on s’y promène. Autour de cette tour se trouve les magasins de grandes chaines que nous n’avions pas encore vus (vive la mondialisation). Nous avons été flâner dans une friperie qui se nomme Episode. 

Les danois nous avez recommandé un restaurant, le Rio Bravo, pour manger le plat national : des pommes de terre au four avec des tranches de porcs grillés et une sauce blanche au persil. Le prix est de 18 euros et c’est à volonté, nous vous conseillons d’y aller un midi car on vous garantit que nous sommes ressorties en roulant (aha). 

Nous avons ensuite visité la bibliothèque royale de Copenhague aussi appelé « le diamant noir » en raison de sa matière : le granit noir. Il y a d’ailleurs un contraste entre le devant très moderne qui se trouve au bord du canal (où vous trouverez l’entrée) et l’arrière qui a gardé sa façade d’origine au milieu d’un jolie parc. Une fois à l’intérieur montez les escalators pour admirer l’intérieur.  

Explorer Christiania : un quartier alternatif que j’ai vraiment adoré. Il a été fondé par un groupe de squatteurs, de chômeurs et d’hippies, autoproclamé « ville libre de Christiania ». Il a été autogéré de 1971 à 2013 et possède son propre drapeau. Atypique me direz-vous. Aujourd’hui géré par la mairie de Copenhague, il a quand même gardé son identité : des maisons en bois avec des décorations propres à chaque maison. Au milieu de Christiania se trouve un joli lac avec des bords où nous pouvons facilement se poser. Les photographies sont interdites dans ce quartier car il y a encore des ventes de drogues dites douces (haschichs…). Attention toutefois, fumer dans ce quartier est toléré mais pas légal.

Vue sur Copenhague

4ème jour : Parc Tivoli et ces attractions

En trois jours nous avions fini de visiter la belle ville de Copenhague, nous avons donc décidé d’aller voir le célèbre parc Tivoli . À l’intérieur vous trouverez plein de manèges. Vous pouvez prendre seulement le pass Parc qui revient à environ 15 euros ou prendre le pass parc + attractions illimitées pour environ 50 euros. C’est celui que nous avons choisi, nous sommes restées de 11h à environ 18h. À noter qu’il est possible de payer attraction par attraction, si vous voulez uniquement en faire une ou deux cela sera plus économique pour vous.

Le parc et les attractions sont ouvertes de 11h à 22h d’avril à septembre. Nous avions acheté des sandwichs le matin à l’extérieur du parc pour que cela soit plus économique. 

Globalement la ville est assez chère, mais nous achetions souvent nos repas dans des supermarchés Aldi et nos cafés chez 7eleven afin de réduire un maximum les coûts. Il y a des parcs dans tous les quartiers donc c’est très agréable de prendre à manger et de se poser au soleil. 

Parc d’attraction Tivoli

Se loger à Copenhague :

Nous avions réservé 5 nuits dans l’auberge « Sleep in Heaven », une des meilleures auberges de jeunesse que nous avons faites. Les espaces communs étaient très chaleureux, très propres et ergonomiques. Ils ont un petit déjeuner à 6,50euros que nous n’avons pas pris mais nous avons gouté leurs cinamonrolls (ce sont vraiment les meilleurs qu’on ait mangés). Les chambres de 10 sont à étages et très bien agencées. Nous avons réservé avec booking (à chaque fois ce site nous propose vraiment les meilleures offres). Le prix était de 19 euros par nuit et par personne.

Hostel Sleep in Heaven

Les transports à Copenhague :

Les transports sont très chers nous avons donc tout simplement tout fait à pied. Des fois cela peut être un peu long mais avec le beau temps c’est vraiment sympa de pouvoir observer la ville et de passer par de jolis chemins (longer les quais est par exemple très agréable). Copenhague est une ville très bien aménagée pour les vélos, si vous avez le budget je vous conseille de louer des vélos à la journée.  

De l’aéroport au centre de la ville :

Il y a un métro qui coute environ 5 euros par personne et par trajet.

Les 5 meilleurs spots Instagram de Copenhague : une envie de photographies

  • Le célèbre port Nihavn
  • Les maisons jaunes à coté de Kastellet
  • Les cerisiers en fleurs à côté de la fontaine Langeline (attention à la saison)
  • Le parc Superkilen
  • Le parc Tivoli

Lien de la carte Google Map, vous devez l’ouvrir une fois et après vous la retrouverez dans votre menu « vos adresses » puis cliquez sur « cartes »

Je vous laisse avec quelques photos, j’espère que je vous aurais fait découvrir et donner envie d’aller visiter cette charmante capitale!

A bientôt,

Jade.

Port Nihavn Copenhague
à côté de Kastellet, les maisons jaunes des marins

Une réflexion sur “ Copenhague ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *